Notre stratégie

Dans un contexte international marqué à la fois par l’accroissement de la consommation d’énergie et les défis de la transition énergétique, ISIFoR se positionne au cœur des enjeux énergétiques et environnementaux du sous-sol. L’institut a pour objectif de favoriser le développement par l’innovation des entreprises françaises sur les marchés matures du pétrole et du gaz naturel, ainsi que sur de nouveaux marchés comme la géothermie profonde ou le stockage souterrain de l’énergie.

ISIFoR a ainsi défini une feuille de route à travers 4 enjeux socio-économiques :

ENJEUX ÉCONOMIQUES ET SOCIÉTAUX

AXES TECHNO-SECTORIELS D’ISIFoR

Faire progresser les techniques d’exploration et de production des géoressources pour garantir la compétitivité des entreprises du secteur

Améliorer la compréhension et la caractérisation des systèmes géologiques (dynamique des bassins, caractérisation réservoirs, interactions fluides roches et fracturation, etc.), faire progresser la capacité prédictive des techniques d’exploration (imagerie multi-méthode, couplage terrain modèles), en particulier pour les régions complexes (avant pays montagneux, deep offshore, etc.)

Accroître le maintien en exploitation des installations par le développement de techniques de récupération assistée et des techniques de stimulation des zones productives pour augmenter les taux de récupération

Déterminer de nouvelles techniques de caractérisation et d’exploitation des gisements complexes

Identifier de nouvelles techniques de valorisation des géoressources (récupération des minéraux, métaux stratégiques…)

Maîtriser les risques et réduire l’empreinte environnementale des activités d’exploration et de production des géoressources

Réduire l’impact de l’exploitation sur le cycle de l’eau (consommation d’eau dans les process pétroliers, séparation de l’eau, pollution des aquifères…)

Réduire l’impact environnemental des techniques d’exploration-production des ressources non-conventionnelles

Développer les technologies d’acquisition de données de monitoring (satellites, drones, lasers, fibres optiques, radar, micro-sismique et sismique 4D, méthodes potentielles, etc.)

Développer les techniques de monitoring et d’analyse en fonds de puits

Méthodes et technologies de traitement des données

Favoriser le mix énergétique via le développement des énergies décarbonnées (notamment la géothermie profonde) et le stockage souterrain de l’énergie

Développer des connaissances et des méthodologies d’évaluation des caractéristiques et capacités du sous-sol vis-à-vis du stockage ou de l’extraction des ressources (Sciences Humaines et Sociales incluses)

Diminuer les coûts et augmenter les rendements des installations de géothermie profonde (optimisation et développement de technologies innovantes de stimulation, échangeurs innovants, optimisation de l’énergie, nouveaux matériaux, caractérisation des fluides, etc.)

Améliorer et développer des techniques économiquement compétitives permettant l’intégration du stockage souterrain de chaleur, d’énergie (gaz naturel, mélange de gaz, biogaz, air comprimé, hydrogène…) et la connexion dans les réseaux énergétiques tout en incluant les Sciences Humaines et Sociales

Réduire l’empreinte environnementale des activités économiques à fort impact à travers le captage, le stockage du CO2 et sa valorisation

Développer des techniques innovantes et économiquement compétitives pour le captage, le transport, le stockage et la valorisation du CO2

Etudier, comprendre et prédire la perception sociétale de l’activité